logo_abbeville-passionTRANSPARENT.png

Recherche
 
Fermer
Patrimoines
Histoires
Les Rues
Visites

 52771 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
gRfAyg
Recopier le code :
38 Abonnés

BANNIERE-Bibliotheque.png

123.png

   La famille Van Robais a créé en 1665 la Manufacture Royale des Rames qui comptera à son apogée 2500 employés. Celle-ci est arrivée à Abbeville avec une cinquantaine de travailleurs hollandais à la demande de Jean Baptiste Colbert, ministre de Louis XIV.
Après l'édit de Nantes en 1685, celle-ci fut abandonnée puis reconstruite entre 1709 et 1713 sous la direction de l'aîné des Van Robais : Isaac . C'est à cette période que la manufacture emploiera 2500 employés et arrive à son plein essor.

manufacture.PNG

La fortune des Van Robais est considérable. Abraham Van Robais, petit-fils de Josse, construit de 1752 à 1754 la Folie de Bagatelle, sa maison de campagne, dont la richesse témoigne de leur fortune, ainsi que la maison neuve ou maison Van Robais, grande rue Notre Dame, hôtel particulier de la famille qui servira également à loger les entrepreneurs et leur famille, la manufacture étant devenue trop exiguë.

macqueron 2 - Copie.PNG

A la décadence de la manufacture, Ce grand hôtel particulier de brique et de pierre fut vendu à Théophile Van robais, l'un des neveux d'Abraham, et à Duval de Soicourt, le juge qui a condamné le chevalier La Barre en 1766. Ce juge y meurt en dernier le 8 mars 1771. Son fils en hérite et y habite avec son épouse Marie Tillette d'Applaincourt jusqu'en 1782.
L'hôtel est ensuite vendu à Félix Cordier, puis à Édouard De Morgan, homme politique français né en 1803 à Amiens et député de la Somme de 1857 à 1867 qui l'acquiert pour le revendre à son beau-père, Legrand de Gomiecourt , qui fût à l'origine des transformations fâcheuses de la façade qui amputent le corps de logis de ses ailes . La terrasse à balustrade, sur l'aile gauche a également été détruite.

        Ce bâtiment fut entièrement rénové pour y accueillir la Banque de France.

En effet, la banque de France fut d'abord installée à l'hôtel Bail, majestueux et charmant hôtel particulier au fond de la place du marché aux herbes. Bâti en 1653 par Antoine Bail, le bâtiment abrita les postes et télégraphes jusqu'en 1888, puis la Banque de France s'y installa jusqu'à la date fatidique du 20 mai 1940, où il fût lui aussi détruit par les bombardements.

987_001.jpg

        Après sa destruction, cette Banque s'installa donc à la maison Van Robais jusqu'en 2005, fermeture des portes laissant à l'abandon la façade de ce magnifique hôtel particulier.


Date de création : 10/08/2016 16:57
Catégorie : - Monuments
Page lue 773 fois

Copyright Droits d’Auteur.
Les images et les textes ne sont pas libres de droits

Si vous souhaitez utiliser une des photos ou textes présentes sur le site, n’hésitez pas à prendre contact avec nous et nous expliquer l’usage que vous comptez en faire.