logo_abbeville-passionTRANSPARENT.png

Recherche
 
Fermer
Patrimoines
Histoires
Les Rues
Visites

 53323 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Txr4
Recopier le code :
38 Abonnés

BANNIERE-Bibliotheque.png

123.png

Histoire et évolution de la place du Guindal

La place du Guindal tire son nom du port du Moyen-âge qui s’y trouvait il y a fort longtemps. Pour en retracer l’histoire et l’évolution, nous devons donc replonger dans les origines même de la ville d’Abbeville.

Au fin fond des temps, comme toute naissance de civilisations, la ville s’est développée entre deux bras de la Somme, sur une île. De ces deux bras, il nous en reste un aujourd’hui, l’autre a disparu :il s’agissait du canal marchand, comblé dans les années 1870.

D’après Ernest Prarond, le commerce maritime débute au XIIIème siècle. A cette époque, la Baie de Somme est beaucoup plus étendue, jusque Port-Le-Grand (d’où son nom), Cambron, Saigneville et Boismont et le port du Guindal existait déjà début XIVème siècle.

lithographie guindal.JPG

D’où vient le nom de Guindal ???

Le guindal était en fait le nom du cabestan servant à treuiller les marchandises sur le quai (cabestan=Treuil à tambour vertical autour duquel on enroule par friction un câble pour tirer). Le fait de décharger les bateaux s’appelait alors le guindalage des marchandises.

Or, il apparait très vite que le déchargement des marchandises au Guindal devient très difficile au vu du gabarit du Canal Marchand, l’obstacle formé par le Pont-Neuf et l’étroitesse du Guindal. Celui-ci serait donc en fait rapidement du domaine fluvial, le port des gribanes. Il semblerait que les navires, amarrés au Pont-Neuf ou au Port mettent leurs marchandises sur des gribanes ou plus petits bateaux et que ceux-ci soient acheminés vers le Guindal par des broutiers, organisés en une corporation aux statuts bien définis.

En 1750, le Canal Marchand est curé et le quai du Guindal refait. Le cabestan est démonté.

Puis furent construits deux nouveaux quais : le quai Saint-Paul, du nom du comte de Saint-Paul, gouverneur de Picardie qui en fut à l’origine, rive gauche et le quai du Pont-Neuf, rive droite, destinés à accueillir les navires venant de la mer. Ces lieux ont été considérablement modifiés lors du comblement du Canal Marchand

place du guindal.JPG                      pont neuf.jpg

Après la date fatidique du 20 mai 1940 et la reconstruction

        Après la seconde guerre, il faut reloger la population, alors on reconstruit, on reconstruit et on construit encore et encore….

A l’emplacement même de la place du guindal, on construit ainsi des immeubles préfinancés par l’état dont les logements seront cédés par la suite aux sinistrés en échange de leurs indemnités de dommage de guerre. Ce sont les Immeubles Sans Affectations Immédiates (ISAI), baptisés par la suite Résidence Le Guindal.

Cet immeuble bénéficie de fondations exceptionnelles puisque sur un sol marécageux, à l’aide de pieux dont certains atteignent jusque dix-sept mètres de profondeur.

photo 1949.jpg

Ce chantier s’achève début des années 1950, livrant ainsi quatre bâtiments totalisant 64 appartements.


Date de création : 09/10/2016 15:59
Catégorie : Les Rues -
Page lue 240 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Copyright Droits d’Auteur.
Les images et les textes ne sont pas libres de droits

Si vous souhaitez utiliser une des photos ou textes présentes sur le site, n’hésitez pas à prendre contact avec nous et nous expliquer l’usage que vous comptez en faire.